CANNE SPINNING GUNKI SHIGEKI S210M/ML

Shigeki, la nouvelle gamme de canne spinning de chez Pezon et Michel, sortie en 2014, n’est pas passée inaperçue. Des modèles de qualité à des prix raisonnables, voilà ce qui caractérise cette gamme.

La première fois que j’en aie tenu une en main, j’ai été surpris par leur légèreté, dû à l’excellente qualité du carbone employé. La tenue en main était agréable grâce au liège de la poignée et rien qu’en la touchant, on pouvait deviner une résonnance exceptionnelle.

J'ai longtemps hésité sur le choix de ma canne, pour finalement m’arrêter sur la Shigeki M/ML. A la base, je voulais une canne pour pêcher en drop shot. Sa puissance de 5-18 gr, qui peut paraitre un peu élevée, me permettrait de pêcher avec des plombs assez lourds, soit à des distances assez conséquentes en rivière, soit en lac, dans des profondeurs de 8 à 12 mètres.

Cependant, cette canne s’est révélée bien plus polyvalente que prévue.

Pour un bon équilibre, j’ai choisi un moulinet Gunki SW 200, rempli avec une tresse Colorbraid en 12/100. Cependant, comment faire lorsqu’on a une canne de cette qualité à la maison, et ne pas l’utiliser immédiatement.

Mars arriva rapidement, et surtout l’ouverture de la truite. Ayant fait le plein de Gamera 50 sp, je souhaitais pêcher un petit bras de rivière à l’aide de ma Bushi S180L. Mais, par crainte que les 1m80 de la Bushi ne soit trop court pour maintenir correctement mon Gamera dans les veines de courant, je choisie de prendre ma nouvelle Shigeki, qui de ses 2m10 de longueur m’aiderait à mieux contrôler le leurre.

Et oui, il fallait bien que je me trouve une excuse pour emmener ma Shigeki dès l’ouverture…

Dès les premiers lancers, je fus séduit par la facilité que j’avais à propulser mon Gamera de 2,3 gr. Mais ce fut dans l’après-midi que je pus apprécier la qualité du blank, grâce à un magnifique combat avec un beau bécard (Histoire que vous pouvez retrouver ici : Une truite dans la mémoire

Le blank est tellement résonnant que l’on ressent la moindre vibration d’un Gamera 50 dans le courant. Et que dire lors d’une touche, surtout lorsque votre leurre se fera intercepter par un joli poisson.

Et ce qui devait arriver arriva… devant l’impossibilité d’effacer les sensations, et je dirais même les émotions que peut procurer cette canne, elle est devenue ma partenaire de jeu favorite… au grand désarroi des poissons. Vous allez me dire que ce n’est pas la canne qui prend le poisson, mais plutôt le leurre qu’on choisit de mettre au bout. C’est vrai, mais la grande force de la Shigeki S210M/ML, c’est justement de pouvoir lancer un grand nombre de leurres sans se poser de question.

J’ai utilisé cette canne quasiment à chaque sortie et avec un nombre de leurres différents assez important.

Les leurres souples tout d’abord. Toute la gamme des LS Gunki y est passé du speed gun en 4,5 cm jusqu’au grubby shad 8,5 cm avec des têtes plombées de 2 à 10g. La résonnance du blank, couplé à la tresse colorbraid en fait une canne idéale pour la pêche au leurre souple des perches, black-bass…

Elle a même gouté à une pêche en texan du brochet avec un sweep gun 11,5 cm, et à relever le défi sans faillir.

Côté leurre dur, bon nombre de poissons nageurs Gunki ont eu le privilège d’être lancé par la Shigeki M/ML. Gamera 50 et 65, Mothra 60 et 75. Bien que le blank soit résonnant, l’action de la canne permet également d’utiliser des leurres plus « vibrants » sans gêne au niveau du poignet, c’est alors que les Gigan 39, 50 et 55 ont pu prendre du service sans besoin de changer de canne et tout en conservant ma tresse.

J’ai même accentué le test de polyvalence en utilisant des cuillères Pezon et Michel rapide n°3… et résultat sans appel, ça passe sans souci.

Enfin, elle a eu le droit à quelques sorties drop-shot, après tout, elle était destinée à cela dès le départ. Et même sur des perches de taille modeste, la moindre touche était détectée, ce qui permettait un ferrage dans le bon timing, et d’assurer la prise.

Bref, vous l’aurez compris, si aujourd’hui vous me demandiez quelle canne je devrais emporter si je ne pouvais en prendre qu’une, je n’aurais plus aucune hésitation depuis que j’ai utilisé la Shigeki S210 M/ML.

Au bientôt pour de nouvelle aventures halieutiques…

 

Alex