HUMEUR DE BROCHET

Il y a certains jours où les brochets semblent mordre à tout et à n'importe quel leurre, mais des jours comme cela se comptent sur les doigts d'une main! La saison avait déjà bien commencé et les poissons étaient durs enfin, sauf si on avait LE bon leurre.

C'est dans ce genre de conditions qu'il faut laisser ses aprioris de côté et ne pas hésiter à innover. Il y a des fois où les brochets ne prennent que sur des animations hyper rapides et il y a des fois ou c'est l'inverse: il faut alors aller le plus lentement possible! Préparez-vous donc à changer de technique même si la veille vous aviez trouvé le "pattern". 

Le nouveau Zigra de chez Gunki fut mon leurre de prédilection pour ce début de saison vu qu'il est possible de l'animer lentement ou rapidement, avec ou sans jerks... En fait, ce sont réellement les brochets qui vont dicter comment vous devez l'animer! Mais l'animation ne fut pas la seule clef du succès, j'ai également trouvé que la couleur jouait un rôle important. Le naturel avait la faveur des poissons et tout particulièrement le coloris "Green Perch"!

Vous l'avez peut-être déjà remarqué, j'adore l'Itoka 155F, à tel point que si je devais ne garder qu'un seul leurre dans ma boîte, ce serait celui-là! Il est tellement polyvalent et s'adapte à tellement de situations qu'il est quasi impossible de ne pas intéresser Mr Esox. En enlevant simplement la bavette, il se transforme en leurre de surface à la nage ultra séduisante. Que ce soit en l'animant avec des petits jerks, en le "crankant" (récupération linéaire soutenue), en faisant de pauses... ce leurre peut s'utiliser de toutes les façons que vous pourriez imaginer!

Je possède quasiment tous mes leurres en au moins 2 coloris, certaines fois vous avez besoin d'une version naturelle, le "Pike" est géniale, et d'autres fois c'est une version un peu plus flashy comme le "Spot Bass" qui fait la différence. Ce dernier, avec sa tête jaune-verte fluo et ses rayures, est un coloris que j'affectionne particulièrement quand les conditions sont dures.

Ne restez pas "bloqué" sur vos leurres favoris, n'hésitez pas à en essayer d'autres. Apprenez comment ils nagent, comment ils réagissent à différentes animations et surtout, ne jamais baisser les bras même quand la pêche est dure. Les leurres souples sont supers aussi et peuvent s'adapter à de multiples conditions juste en changeant la façon dont ils sont montés. Avec une tête plombée légère, laissez le descendre doucement jusqu'au fond et animez le tout doucement par de petits mouvements. Avec une tête plus lourde, pêchez en "power fishing" (à toute vitesse) sans quoi vous risquez de vous accrocher. Le Gunki G'Bump est un vrai aimant à brochet et s'est déjà taillé une solide réputation de leurre à spécimen. Son secret? L'intensité des vibrations qu'il produit avec sa caudale hors normes!

Il y a de multiples autres leurres pour le brochet: spinnerbaits, crankbaits... il faut simplement réussir à déterminer ce que veulent les brochets! Un de mes leurres "sauve-bredouille" est le petit mais bruyant, Kaiju 60S qui m'a sauvé la mise plus d'une fois.

Il peut être intéressant de garder un "carnet de pêche" où sont consignés vos sessions et spots: profondeur, localisation des accros ou des herbiers, adapté pour telle ou telle technique de pêche... car en préparant le bon équipement, vous gagnerez en temps et en efficacité au bord de l'eau. Puis en procédant ainsi vous minimisez les chances d'oublier LE leurre de la journée à la maison!

C'est ce que j'adore avec la pêche: trouver le leurre qui va attraper un brochet même quand rien ne semble être à leur goût!

N'abandonnez jamais

A bientôt

Christian Kitzki