C’EST L’ETE, SORTEZ LES CRANKS ET LONGBILLS

C’est bien connu, pour trouver les carnassiers, il faut souvent battre du terrain et aller les dénicher dans leur antre. Pour ça, un type de leurre n’a pas son pareil : le crankbait. GUNKI propose une vaste gamme de crankbaits qui va du shallow crankbait avec le DOGORA, au square bill avec le KRAKEN, et au plongeant avec le célèbre GIGAN, vous permettant de couvrir l’intégralité des situations rencontrées.

La gamme de cranks Gunki

Avec ces températures élevées, je privilégie les périodes les plus fraiches de la journée, les sessions de pêches sont donc très courtes, d’où l’intérêt de battre rapidement du terrain.

Ambiance canal

Ces leurres ont plusieurs caractéristiques communes : ils déplacent beaucoup d’eau, s’accrochent peu du fait de leur grande bavette qui fait office de bouclier face à l’obstacle et ont une forte flottaison permettant de sortir rapidement des zones encombrées.

Le meilleur conseil que je puisse donner est celui qui m’a rapporté le plus de résultats cette année. Repérez un obstacle, visible à la surface ou non, et faites y plonger votre crankbait, ne le contournez pas ! Les poissons se sentent alors agressés dans leur cache, ne les faites pas courir, servez leur le diner à domicile ! Lancez derrière l’obstacle, tapez-le franchement avec la bavette, faites une pause… si un prédateur est à l’affut, bien souvent c’est la sanction pour votre leurre !

Coffrage de Kraken en sortie d’obstacle après une pause

Au-delà des pêches d’obstacles, ces leurres sont intéressants pour battre du terrain. En effet, ils bougent beaucoup d’eau, ils sont vite repérés par les carnassiers. Leurs différentes hauteurs de nage vous permettent de coller au mieux à votre secteur. J’apprécie particulièrement le Gigan dans toutes ses tailles pour prospecter. C’est un leurre qui plonge rapidement, très utile en « bottom tapping » (en tapant le fond suivi d’une pause) et me permet de me faire une idée de la topographie de l’endroit pêché (obstacles, cassures…).

Brochet au Gigan 55F pris au dessus d’un obstacle repéré en bottom tapping

Lors que la pêche se complique et qu’une approche plus « fine » est nécessaire, je passe au longbill minnow, chez Gunki il s’agit du MOTHRA. Plutôt qu’un simple stop-and-go, je préfère l’animer plus lentement, avec quelques twitchs et de longues pauses avec les modèles suspending. Leur forme, plus pisciforme, et leur nage plus discrète permettent souvent de déclencher les touches après être passé aux cranks. Parfois, des surprises inattendues arrivent comme ce joli bar alors que je pêchais les perches au-dessus d’un tas de roches.

Bar au Mothra

Si vous avez peu de temps devant vous ou que vous découvrez un nouveau secteur, et que vous souhaitez trouver rapidement des poissons actifs, sortez les crankbaits !

Quant à l’éternel débat du matériel utilisé pour ces leurres, j’utilise ma CHOOTEN 210 M/MH couplée à un moulinet Gunki BC 200 XHS. J’utilise simplement une longue pointe de nylon assez élastique en 0.32 pour pouvoir sortir les poissons en force des obstacles.

 

Halieutiquement !

Clément