GROS SANDRE AU V²IB : LE LEURRE POUR POISSONS MÉFIANTS

Une des pêches que j’affectionne tout particulièrement est celle des très gros sandres au leurre. C’est une pêche bien spécifique qui requiert que différents paramètres soient réunis pour réduire le facture chance. De plus, afin de tromper la méfiance de ces poissons-spécimens, il faut user de quelques ruses que je vais vous dévoiler !

Comme d’un fait exprès, je suis en congé, j’ai prévu d’aller pêcher et une énième grosse tempête balaie le Nord Pas de Calais. 90 km/h de vent, pluie et neige mêlée, 1 petit degré, bref je ne devrais pas croiser grand monde au bord de l’eau avec ces conditions. Mais, moi ça me convient parfaitement, car je suis à la recherche d’un poisson bien spécifique : un gros, un très gros sandre !

Il est dix heures et demie du matin, je prends mon courage à deux mains, et direction les berges froides, ventées et que j’espère poissonneuses ! Arrivé sur zone, ça sent bon. Les gros poissons blancs localisés la veille ne semblent pas avoir bougé et le vent balaie le spot légèrement. Les fortes précipitations des derniers jours ont un peu teinté l’eau, les conditions parfaites pour ce que je suis venu pêcher !

À l’abri du courant, du fourrage, des caches... un spot à gros poissons.

Je monte de suite un GUNKI V²IB, coloris Blue Ice en 14,5 cm, un leurre dans lequel j’ai une confiance absolue pour la traque des percidés hors norme. Si je devais choisir qu’un seul leurre pour ce type pêche, ce serait le Gunki V²IB. Sa double signature vibratoire complexe, caudale et voile, trouble les pistes et sa silhouette d’ablette bien portante à tout pour plaire. Dès que la température de l’eau baisse et que les poissons se calent au fond ou qu’ils semblent bouder toutes les autres vibrations, essayez ce leurre.

Gunki V²IB, LE leurre pour faire mordre les poissons calés.

La pêche s’engage et je sens quelques poissons blancs dans la tresse ce qui confirme mon observation de la veille. La présence de nourriture est un facteur primordial dans la traque des gros prédateurs, car ils ne se tiennent jamais loin de leur garde-manger ! J’anime très lentement en linéaire, mon bas de ligne en 35 centièmes m’apport une portance supplémentaire et aide à rendre mon leurre plus planant. C’est une animation qui m’a rapporté pas mal de touches par le passé. Une autre petite astuce, je laisse régulièrement mon leurre tomber au fond et effectue une pause de quelques secondes. Cette animation combinée au fait de rajouter de l’attractant NITRO BOOSTER d’ILLEX, constitue un des facteurs clés pour tromper la méfiance de ces poissons. Des leurres passer en long et en large ils en ont vu, mais des leurres qui se posent au fond et qui y restent de longues seconds... Pourquoi « courir » après une proie qui passe à toute vitesse alors qu’ils ont juste à ramasser une proie dont l’odeur délicieuse (pour les poissons) vous titille les pailles gustatives ? Dites-vous que si ces sandres ont atteint une taille si impressionnante, c’est n’est pas pour rien, ils ont déjà réussi à déjouer tous les pièges qui leur ont été tendus.

Gunki V²IB + attractant Nitro Booster d’Illex, un combo mortel !

C’est justement sur une animation type « long stop and go » que j’ai eu la touche tant attendue ! Attention, pas une cartouche à s’en arracher les bras, mais simplement ma tresse qui se décale à droite et se détend... FERRAGE ! Ma canne Iron T se plie et mon moulinet THG FV 2500 siffle, Yeeeees, c’est pour ça que je suis venu. Je reconnais de suite mon adversaire, un gros sandre vient de ramasser mon leurre comme il l’aurait fait avec un poisson mort. Le secret du V²IB est qu’il prend même à l’arrêt, grâce à sa voile qui se met en action au moindre mouvement d’eau.

Le combat s’engage, c’est lourd et long. Ma canne fait le job sans broncher tandis que le frein ultra progressif de mon moulinet absorbe les accélérations du poisson. Après 15 minutes longues minutes, c’est un superbe sandre qui se glisse dans mon épuisette. Énorme, je l’avais mon « big » sandre ! Après quelques photos le poisson  rejoint tout naturellement son élément. Ce fut une matinée courte où j’aurais tremblé par le froid, mais aussi grâce à ce poisson !

Pêcher les gros sandres n’est pas que de la chance

La gamme V2 de chez Gunki et tout particulièrement le V²IB, est dotée d’une signature vibratoire qui permet de faire mordre les gros poissons éduqués. L’utilisation de bas de ligne de section moins fine qu’habituellement peut être un plus dans certaines conditions. La résistance qu'il génère dans l’eau fera davantage planer votre leurre grâce à l'augmentation de la portance sur l’eau, un avantage pour les pêches lentes en linéaire. Et surtout, n’oubliez pas un peu de Nitro Booster, c’est un vrai plus quand les conditions se corsent !

 

Tight lines,

Clément Francq.