PLASTRON EAUX VIVES HERITAGE

Pour notre acte de pêche, il y a toujours un minimum de matériel à faire suivre. Chacun choisi pour l’occasion ce qui lui semble être le plus commode et le plus fonctionnel pour transporter les accessoires utiles à sa pratique.
Personnellement, je vais vous présenter mon coup de cœur pour la pêche de la truite aux appâts naturels : le plastron Eaux Vives Héritage.

Un plastron d’un confort sans égal

Pratiquer sans soucis est important pour rester concentrer dans notre partie de pêche. Il y a bien une chose désagréable quand on est à la pêche, c’est de rechercher un accessoire que l’on ne sait plus où il peut bien être rangé…

Le plastron Eaux Vives Héritage a été pensé pour ne plus se soucier de cela. Fini les galères d’un gilet de pêche aux 30 poches ! Ce chest-pack est simple de fabrication et hyper fonctionnel. Deux compartiments, un avant et un arrière, sont suffisants pour loger les accessoires utiles à notre pratique. Cela nécessite impérativement de choisir ce que l’on va faire suivre avec nous au préalable et limite le superflu.

Plastron Eaux Vives Héritage by Pezon & Michel : fiche technique

  • Dimensionnement poche avant : 26cm de largeur x 6cm de profondeur x 18cm de hauteur.
  • Dimensionnement poche arrière : 18cm de largeur x 6cm de profondeur x 26cm de hauteur.
  • Fabriqué dans un tissu qui résiste à l’eau et préformé par une coque.
  • Filet en nylon reliant les deux poches de rangement et assurant un maintien dorsal.
  • Attache dorsale pour épuisette.
  • Sangles latérales avec fermeture à clip réglables pour un bon maintien contre le corps.
  • Positionnement au niveau des pectoraux.
  • Poche avant équipée en interne de deux compartiments, d’une mousse rigide spéciale pour hameçons, de 4 filets étirables et de bandes élastiques pour bloquer certains accessoires. La fermeture éclair est assurée par deux zips de bonne qualité.
  • Poche arrière de bonne contenance qui sert de fourre-tout.
  • Coloris discret avec teintes marron.

Usage pour la pêche aux appâts naturels

L’avantage de la pêche aux appâts naturels, c’est qu’elle nécessite que peu d’accessoires pour la pratiquer. Voici ce que j’emploie et je fais suivre avec moi durant.

Dans la poche avant, j’embarque :

  • Une boîte multi-casiers dans laquelle je dispose mes guides-fil et les micro émerillons rangée dans un filet
  • Mes pochettes d’hameçons rangées dans un filet
  • Une boîte de plombs multi-casiers
  • Une pince à plombs
  • Une lime
  • Un couteau
  • Une brosse synthétique pour nettoyer les ongles et les mains
  • Deux bobines de fil pour réaliser mes pointes
  • Une pince plate pour casser les ardillons et retirer plus facilement les hameçons de la bouche des poissons
  • Un coupe fil relié à un bouton service

Et dans la poche arrière, je dispose :

  • Un paquet de mouchoirs papier
  • Un répulsif anti moustiques
  • Une petite bouteille d’eau
  • Une deuxième bobine de moulinet

Adapté aussi pour la pêche aux leurres ou à la mouche :

Dans cette description, il est bien facile de comprendre que ce plastron peut aussi être employé dans d’autres pratiques. On peut aisément faire suivre deux ou 3 boîtes moyennes remplies de leurres pour la truite (et autres carnassiers) ou de sèches et de nymphes pour la mouche. Plus le petit attirail qui complète.

Un autre avantage réside dans le tableau de travail qu’il permet une fois ouvert vers l’avant. Maintenu en position horizontale, on peut réaliser nos montages sans crainte. Bien pratique, la plateforme qu’il propose est rassurante et fonctionnelle.

Sans conteste, je suis fan du plastron héritage. Discret, fonctionnel, pratique. Il se fait oublier en action de pêche pour nous laisser libre de nos mouvements et vivre pleinement notre pratique.

 

N’hésitez pas à me contacter si vous désirez plus d’informations

Lionel ARMAND, Guide de Pêche