LES MONSTRES VERTS DU PAYS-BAS

Je dois avouer que je suis littéralement accro à la pêche du brochet et ce poisson je le traque dans tous les endroits possibles : grands plans d’eau, rivières, canaux… tout au long de l’année.

Etant donnée que la moitié des Pays-Bas se situe sous le niveau de la mer, je dispose d’un terrain de jeu immense compose de canaux de différentes tailles. Il existe de nombreuses façons de les attraper, mais celle que je préfère reste la pêche au leurres.

Ma canne de prédilection est la Gunki Saburau Hayashi (2,10m & 7 – 28 gr) car sa polyvalence me permet d’utiliser une grande variété de leurres tels l’Itoka 155F et le Grubby Shad en 10.5cm, armes indispensables pour prospecter les polders.

Grâce a sa bavette amovible, l’Itoka 155F est un leurre 2 en 1! Equipé de sa bavette ce swimbait plonge jusqu’à 1m soit la profondeur idéale pour les zones dégagées dans les canaux.

Dès que j’arrive sur une zone moins profonde ou où les herbiers dominent, il me suffit de retirer la bavette pour continuer ma prospection. Mon swimbait devenu « lipless » nage encore plus naturellement juste sous la surface !

J’ai également un faible pour le Grubby Shad en 10.5cm. Je l’équipe aussi bien avec une palette à viser Fix’n Flash, une tête plombée classique ou en texan, les combinaisons n’ont de limites que votre imagination! Le profil plutôt large de ce leurre font qu’il se lance sans effort et sa caudale lui donne une action vraiment naturelle. J’utilise jamais d’hameçon chance ou de stinger car vu la souplesse et la violence des attaques je n’ai quasi jamais de ratés.

Tight lines

Simon